Math

Les sofas déconstruits

J’ai toujours adoré les sofas déconstruits , autant pour leur look que pour les refaire. Le travail d’un rembourreur est un art certes, mais un bâti bien exécuté mérite aussi d’être mis en valeur à mes yeux.

Pour ce faire, il est possible que l’on soit chanceux et que l’on tombe sur un bâti digne du déconstruit ou alors de longues recherches dispendieuses s’imposent. On surveille les petites annonces, on se déplace, on achète, mais à l’ère où tout est fabriqué rapidement avec des matériaux bon marché, rien ne nous garantit que le bâti sera de qualité jusqu’à ce qu’on l’ouvre….

Un bon bâti , ou un bon « frame  » en bon français, est pour moi fabriqué de bois de la même essence, est solidement assemblé (renforts, tenon-mortaise, assemblages en créneaux…) avec des ancrages comme des vis, vis-tête ainsi que boulons. Bref un bâti exempt de bois de composite et d’assemblages peu solides tout comme les clous de cloueuses pneumatiques.

« je trouve ça cher pour un sofa à moitié fait »

Ironiquement les sofas deconstruits sont plus chers à faire que les sofas réguliers. Il faut prendre en considération que le bâti en bois doit être traité (100% nettoyé, sans clou, teint ou huilé). Ensuite le sofa doit être recouvert à l’intérieur puisque cette partie sera exposée.  Le fauteuil sera finalement rembourré et recouvert à l’extérieur. Voilà pourquoi les frais seront plus élevés

Au final, le look déconstruit on aime ou on aime moins, mais définitivement ça ne laisse personne indiffèrent.